Bienvenue à Cæris

Approche, mon jeune ami, n’aie pas peur. Oh, je reconnais ce regard ! Tu es nouveau à Cæris, n’est-ce pas ? Viens t’asseoir quelques instants à mes côtés, je suis certain que tu vas apprendre une chose ou deux.

 

Voilà ! Quelle vue incroyable, ne trouves-tu pas ? Tu vois les grandes murailles blanches ? On dit que ce sont elles qui ont protégé la ville des vents d’Æther, il y a plus d’un siècle. Oui, je parle bien des premiers flux magiques, ceux qui nous ont amené les éthérés. Oh, maintenant on croise leur engeance à tous les coins de rue, que ce soient des familiers, des changelins, des métamorphes ou même des ewins.

 

Parfois, je pense aux premiers humains qui ont vu leurs pouvoirs se déclencher à leur contact, ils ont dû avoir une drôle de surprise ! Pas étonnant que le monde soit devenu fou… Le grand déferlement, ils ont appelé ça. Un joli nom pour des guerres qui ont duré plusieurs décennies, pas vrai ?

 

Tiens, regarde par là : c’est l’université de Hurlevent dans laquelle une assemblée d’érudits venus des Cinq Territoires a créé le Haut Conseil et conçu les lois qui régissent notre continent depuis le début de l’âge du Lendemain. Avant ça, les éthérés étaient craints, chassés ou vénérés, selon les cultures et croyances des uns et des autres.

 

Ils n’avaient pas de droits, comme nous. Bien sûr, il a fallu aussi légiférer pour restreindre un peu l’usage de la magie à grande échelle. D’ailleurs, plus personne n’habite dans ce quartier que tu vois, là-bas, à cause des flux résiduels. Sais-tu que c’est suite à sa destruction que le Grand Conseil a établi le couvre-feu ?

 

Je vois à ton excitation que tu brûles d’aller découvrir notre grande cité par toi-même. Mais je dois te mettre en garde ! Depuis la découverte des Ambres par l’Ordre des médecins, on a trouvé tout un tas d’applications pratiques pour ces jolies pierres magiques. Magie continue, transmutations spontanées… Pour sûr, ça simplifie la vie de pas mal de monde, mais celle des éthérés est devenue beaucoup plus mouvementée. Forcément, les choses précieuses, ça attise toutes les convoitises… L’âge des Ombres, qu’ils appellent ça, maintenant.

 

C’est malheureusement pour cette raison que je ne vais pas pouvoir te laisser partir aussi facilement, mon petit Changelin. Et non, un regard comme le tien, ça ne passe pas inaperçu…

Les familiers

 

Esprit démoniaque incarné dans un animal, le dæmon-familier est plus communément appelé familier. Il cherche à établir un lien avec l’homme. Il le séduit en lui octroyant des dons de plus en plus puissants. La connexion mentale avec le familier devient plus forte si l’homme abuse de magie.

Les métamorphes

 

Lorsque le lien avec un familier devient très fort l’humain est sujet à d’horribles cauchemars. N’arrivant plus à dormir, l’homme est affaibli, il devient alors possible qu’il se transmute en métamorphe.  La transmutation se réalise via un relai tangible : l’ombre. Cette ombre englobe le familier et l’humain pour évoluer progressivement vers la forme définitive. Selon l’emprise du familier l’apparence du métamorphe sera plus ou moins animale.

Les changelins

 

Esprit pur incarné lors de l’enfance de l’hôte. Le changelin ne pouvant être au monde sans distordre la réalité, l’hôte subit une croissance anormalement faible ou élevée. A maturité le changelin module l’entropie de manière instinctive et souvent de façon intermittente.

Les ewins

 

L’ewin est l’évolution du changelin due à une entropie trop forte. A son apparition, les humains souvent les associaient à des revenants ou au monde d’en haut. Ils subissent des déphasages répétés qui les amènent à disparaître spontanément.

Rejoindre la liste d'attente Nous vous informerons lorsque le produit arrivera en stock. Veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous.